top of page

Nouveau cycle lunaire

Dernière mise à jour : 3 mars

Bonne année du dragon d'or à tous !


"L'antre du dragon" Huile sur papier effet toile, 30x40 cm par l'artiste contemporaine Auriane Phillippon (auriane studio
"L'antre du dragon" Huile sur papier effet toile, 30x40 cm


Avec la célébration du nouveau calendrier lunaire chinois placé sous le signe du Dragon d'or, cette nouvelle année annonce le renouveau, un nouveau cycle créatif et beaucoup de changement notamment dans la sphère écologique et politique parait-il.


Ce mois de février a révélé chez moi de nouvelles interrogations dans mon parcours artistiques et ma vision du monde, de ce que j'en perçois et de ce que j'ai envie d'en dire.


Situation "Sous-contrôle"


A force de voyager sur les routes de France à bord de Raoul, je me suis mise à écouter beaucoup de podcasts sur divers sujets, que ce soit le développement artistique, entrepreneurial ou plus vaste à travers des sujets d'actualités. A tous les curieux qui n'ont pas encore sauté le pas, je recommande ce format pour vous accompagner dans les moments qui ne demandent par trop de concentration. Tout le monde peut y trouver son compte (sachant que les écoutes N°1 sont les résolutions d'enquêtes… mais chacun son kiffe !).


Bref, ce mois-ci j'ai découvert le podcast Vlan! par Gregory Pouy qui mêle psychologie, écologie, économie, développement personnel, sociologie... Il interview des professionnels de chaque secteur, afin qu'expliquent leurs recherches et analyses.

Un épisode m'a particulièrement marqué, celui de Fabrice Nicolino journaliste, à propos d'écologie et politique. Dans cet épisode, le journaliste revient sur la création des sommets planétaires, les enjeux politiques et la non action sur le plan écologique.



Ce qui m'a frappé, c'est notre propension en tant qu'être humain de vouloir contrôler la nature en occultant le fait que nous fassions partie intégrante de cet écosystème. Cet épisode m'a inspiré ce tableau, "Sous contrôle". On y tire les ficelles sans grande conviction d'une "écologie" possible mais qui continue de créer une séparation entre la race humaine et sa connexion à la nature.



Tableau original par auriane Phillippon "Sous contrôle" Ciment, charbon, acrylique et huile sur toile, 100 x 100 cm
"Sous contrôle" Ciment, charbon, acrylique et huile sur toile, 100 x 100 cm

Dans ce tableau, l'ancrage en ciment forme la force de la nature, l'expression des plaques qui s'élèvent, la nature qui s'exprime, qui se défend. La première intention a été donnée grâce au charbon, directement prélevé du poêle, pour apporter une expression instinctive sur la toile. Puis cette émergence appelle à un balancement, tenter de contrôler cette force, contraster par les couleurs et les formes (libres vs définies). C'est pourquoi à l'écoute de cet épisode, la main dans la courbe haute du relief m'a semblé évidente.

La main a de nombreuses signification notamment pour symboliser la civilisation. Elle est l'expression de notre évolution en tant qu'Homo Sapiens, elle est l'outil de l'humain, le lien direct entre esprit et matière. Pour ma part, je me sers beaucoup de ma main directement sur la toile pour travailler, elle permet les mouvements instinctifs et le geste sûr qui vient de mes tripes.


La main a de forte symbolique dans l'univers ésotérique notamment pour le passage des énergies. Mais également, elle symbolise le pouvoir et la puissance. La justice s'en est d'ailleurs emparée et on la retrouve symbolisée aux côtés des rois sur les tableaux de la renaissance.


C'est pour toutes ces raisons, les complémentaires entre le contrôle des énergies, de la balance, du pouvoir que j'ai choisi de poser cette main aux couleurs froides qui détonne sur le fond ocre plein d'énergie. Elle est cependant douce, elle contrôle sans grande conviction, elle tire les ficelle mais sans forcer, elle est dans l'entre-deux, elle se laisse la possibilité de changer d'avis et de se laisser happer par l'environnement sur lequel elle tente de prendre le dessus.


La main est de plus en plus présente dans mes tableaux, elle se manifeste comme moyen de connexion et d'expression entre l'humain et la nature. Elle permet d'exprimer les émotions de part sa position. Elle est plus ou moins définie en fonction du tableau.





Eco psychologie


Je sais qu'habituellement je ne m'exprime pas sur ces sujets qui mènent aux débats, mais il me semble de plus en plus important de vous partager mes recherches afin de mieux comprendre l'évolution de mon travail. Ces questions d'impuissance face au dérèglement climatique et énergétique n'est pas récent. Dans mes tableaux j'essaie de retranscrire l'énergie des éléments, la force de la nature. Il y a quelques temps j'ai enclenché le projet "La Terre en colère" , une manière d'humaniser Dame Nature et sa souffrance sous forme de gargouille.




Couverture du livre "Ecopsychologie, le soin de l'âme et de la terre"
Couverture du livre "Ecopsychologie, le soin de l'âme et de la terre"