Que nous apporte le confinement ?


Nous voilà à 6 semaines de confinement, suite aux mesures prises par le Président de la République française pour lutter contre le COVID-19.

Beaucoup de salariés se retrouvent au chômage partiel (environ 8 millions apparement) et cherchent de nouvelles activités, de nouveaux buts si ce n'est pour s'occuper de leur famille.

Pour ma part, je vois ces événements comme une chance, une pause qu'il me fallait pour me ressourcer, développer mon activité, reprendre pleinement plaisir à peindre et partager mes créations. Il y a du bon dans toute situation, même les plus sombres.


Grâce aux réseaux sociaux, il nous est plus facile de rester en contact, créer du lien autour d'une activité commune. Ainsi on se sent moins seuls que nous aurions pu le prévoir. Chacun fait sa part, à son échelle.


Pour moi il était important de garder le lien avec les membres des ateliers de peinture Foutu Cancer 58 on échange, on passe le temps et surtout on se fixe de courts objectifs qui une fois remplis, nous permettent de se sentir bien et rester positifs.


 

Des défis ? A ça oui il y en a !

Le mot d'ordre de ce confinement... SORTIR DE SA ZONE DE CONFORT.

Habituellement plus apte à créer des tableaux abstraits, peu assidue à reproduitre le visible plutôt que le sensible, je me suis lancée le défi d'explorer de nouvelles représentations.


Jouer avec les couleurs & matières pour appréhender mon environnement... ou bien ce que j'avais besoin de sortir de ma tête...


 

Et puis finalement, je me laisse inspirée par les images... de paysages.

Mon envie d'évasion se fait sentir, le besoin de liberté me rappelle à l'ordre... alors je me laisse submerger par les photos partagées des autres personnes, qui elles plus que moi, souffrent de leurs souvenirs exposés à l'écran. Ces photos m'inspirent et contre toute attente, je suis prise d'une envie de retranscrire ces jeux de lumières, comprendre les contrastes qui donnent forment aux éléments, tater la matière et tester toutes les possibilités qu'offre la peinture à l'huile.


| Saut de Gouloux • Photo ©Philippe Mirebeau

"C'est tout à fait ça, [on est transporté] jusque dans le Morvan , et l'idée de la vidéo est parfaite, on découvre l'évolution de l'oeuvre mais aussi les coups de pinceaux majestueux, comme le soleil éclair d'un halo de lumière le torrent, le rideau s'ouvre sur la création de Auriane Phillippon"

D'après Philippe sur Facebook, ravi du résultat.

Peinture d'après une photo de Gwladys Louiset
Montagnes • D'après photo de Gwladys Louiset

Oui, pour moi ce confinement me permet de libérer mon geste, oser tester ce qu'auparavant j'aurais penser hors de ma portée et valider des acquis que je ne soupçonnais pas.


La peinture à l'huile est un médium que je découvre et apprécie beaucoup, par sa fluidité, sa texture, son pouvoir couvrant et ses couleurs qui se mélangent, se superposent et vibrent entre elles.

Elle est vivante et laisse entendre que rien n'est figé.



 

En attendant que la vie reprenne son cours normal, rendez-vous sur les réseaux sociaux pour se rencontrer et se soutenir du mieux que l'on peut. Parce que c'est aussi ça ce que nous apporte le confinement : mettre en pratique notre capacité d'adaptation, se former, expérimenter... nous avons le droit de tester et par dessus tout, nous avons le droit à l'erreur.

Nul ne devient conquérant en rangeant son épée.


A très vite, portez vous bien, #restezchezvous mais restons connectés


Auriane

60 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout